Sept bonnes raisons d’être membre de l’ACPI

1. Des occasions de développement professionnel incomparables, dont le congrès national et les journées ACPI-Ici! pour aiguiser vos compétences et être à l’affût des tendances en pédagogie immersive.

2. Des ressources pédagogiques de qualité conçues par notre conseillère pédagogique experte en immersion française exclusivement pour les professionnels de l’immersion membres de l’ACPI.

3. Des aubaines sur l’adhésion à d’autres associations professionnelles partenaires de l’ACPI afin de bénéficier au maximum des services associatifs disponibles au Canada

4. Des aubaines exclusives sur des ressources variées (ex. jeux de société, abonnements divers, ressources éducatives, etc.)

5. Des occasions de réseautage significatives avec d’autres professionnels de l’immersion

6. Des occasions de s’impliquer et de contribuer à l’émergence de l’immersion française au Canada.

7. Des occasions de reconnaissance, dont le prix André Obadia qui souligne l’excellence en enseignement immersif chaque année.

Ce qu'offre l'espace membre virtuel

L’espace membre virtuel permet aux membres de l’ACPI d’accéder à une tonne de ressources, d’initiatives, d’événements et de projets sur l’univers de l’immersion française.

Vous aimeriez avoir un aperçu de l’espace membre virtuel? Visionnez cette capsule créée de notre conseillère pédagogique nationale!

Pour vous aider à faire le bon choix, prenez connaissance du lexique décrivant chacune des ressources offertes dans l’espace membre.

Tarifs en vigueur dès le 15 octobre 2020

Les forfaits

0$

Membre gratuit

Accédez à une sélection d'outils gratuits

60$

Membre A

Plus de ressources, plus d'opportunités

90$

Membre A+

Accès illimités et plusieurs exclusivités

50$ à 90$

Adhésions de groupe

5 personnes et plus
Membre

Devenez membre

Formation | Recherche | Réseautage

L’ACPI est la seule association canadienne pour les professionnels de l’immersion. Faites partie de la vaste communauté de professionnel de l’immersion et demeurez informé sur la question de l’immersion française au Canada.