Monsieur DELF, récipiendaire du 42e prix André Obadia

L’Association canadienne des professionnels de l’immersion décerne annuellement un prix d’excellence, le prix André Obadia, à un éducateur ou une éducatrice œuvrant en enseignement immersif, soulignant ainsi sa contribution exceptionnelle à l’immersion française au Canada. Cette année, le conseil d’administration de l’ACPI a choisi de remettre le prix à M. Denis Cousineau en reconnaissance de l’immense travail qu’il a accompli pour l’avancement de l’immersion au Canada. À l’image de M. Obadia, M. Cousineau a fait ses preuves par la passion qu’il a mise à faire rayonner la langue française et par l’impact durable qu’il a eu dans son milieu.

Photo Denis

M. Cousineau est un apprenant à vie, un rassembleur, un homme dévoué et un leader remarquable.

Récemment retraité, il demeure l’une des voix les plus reconnues au niveau national et international dans la communauté de l’immersion française et du FLS en général.

M. Cousineau travaille dans le domaine du FLS depuis 30 ans. Il a eu une belle carrière au conseil scolaire d’Ottawa Carleton District et a contribué à l’implantation du CECR et du DELF en Ontario. Si le CECR se retrouve à la base du curriculum provincial ontarien, c’est grâce aux efforts de Denis et de ses collègues. Son dévouement envers l’avancement du français dans notre pays est remarquable. Denis partage son expertise au niveau local, provincial, national et même international. Il a voyagé loin de chez lui non seulement pour animer des ateliers, mais aussi pour être apprenant lui-même. Il réfléchit sur son apprentissage et partage ses connaissances de façon professionnelle et personnelle.

On le surnomme aussi affectueusement M. DELF. C’est un pionnier du DELF à la fois dans son conseil scolaire et à l’échelle provinciale et nationale.

Du côté personnel, Denis Cousineau est un homme de famille entouré d’amis. Il a un grand sens de l’humour. Ses racines franco-ontariennes sont source de fierté. C’est un excellent ambassadeur de la culture francophone. M. Cousineau est un véritable ami de l’ACPI depuis des années et il continue de soutenir les objectifs et buts de l’Association même en étant à la retraite.

Il n’est pas surprenant que Denis Cousineau, toujours persévérant, généreux et passionné, ait été choisi comme récipiendaire du prix André Obadia 2018 pour son implication et sa contribution au rayonnement de la langue française.

 

Denis Cousineau est le 42etitulaire du prix André Obadia. Ce prix prestigieux, créé en 1989 en hommage à l’un des membres fondateurs et premier président de l’ACPI, souligne le travail exceptionnel d’éducateurs et d’éducatrices œuvrant dans l’enseignement immersif.