Blogue

3 minutes reading time (656 words)

Le facteur wow

Au Français pour l’avenir, on le sait, et vous le savez aussi, les expériences de vie réelles, significatives et authentiques en français font toute la différence pour les jeunes! Ce genre d’expériences permet, entre autres, d’atteindre les objectifs de certains curriculums et d’accroitre l’engagement et la motivation des élèves.

Mathieu Gingras, directeur du développement à l’Université de Moncton et conférencier d’honneur du Français pour l’avenir, explore régulièrement le sujet du choix personnel de s’engager. De Vancouver à Halifax, lors de nos Forums locaux, il prend la parole devant les centaines d’élèves présents : « Vous êtes tous ici, au Forum local du Français pour l’avenir, parce que vous avez dit oui », clame-t-il haut et fort. C’est toujours à ce moment précis que je remarque les élèves, arrivés le matin même à notre évènement les pieds trainants, les bras lourds, en haussant les épaules. C’est leur professeur qui a décidé de faire participer leur classe au Forum, alors bien sûr, ils n’ont pas vraiment choisi d’être là. Mais ils sont quand même présents, et en quelque sorte ils ont, eux aussi, dit oui.

Des temps difficiles

Avec en trame de fond des crises linguistiques, l’offre d’activités significatives et authentiques en français pour les jeunes jouera à l’avenir un rôle encore plus déterminant. Les récents évènements en Ontario, au Nouveau-Brunswick, au Manitoba et en Saskatchewan envoient le message désolant, mais très clair, qu’il est difficile de vivre sa langue et sa culture en français au Canada. Notre devoir est de ne pas faire écho à ce genre de message. Au lendemain de l’annonce des coupures en Ontario, des élèves m’écrivaient sur Instagram pour savoir si Le français pour l’avenir allait continuer d’exister, et se demandaient même si nous allions être capables d’organiser notre Forum national des jeunes ambassadeurs cet été, imaginez! En guise de réponse, je leur demandais s’ils avaient l’intention de poursuivre l’apprentissage du français. « Mais oui, bien sûr! », me répondaient-ils aussitôt. Je leur ai donc affirmé que nous serons toujours là pour les appuyer.

Les victoires

Il y a aussi les victoires, comme l’amorce des consultations en vue de la modernisation de la Loi sur les langues officielles. Cette année, c’est aussi le 50e anniversaire de cette loi, quel beau prétexte pour célébrer! Célébrer nos langues, nos efforts et notre travail de contribution à cette belle francophonie canadienne. À titre de représentante de mon organisme, j’ai comparu devant le comité de la Chambre des communes afin de mettre l’accent sur ces points :

  • La Loi sur les langues officielles doit garantir un appui direct et à tous les niveaux d’éducation, soit de la prématernelle au postsecondaire, afin d’accroitre les possibilités d’apprentissage dans la deuxième langue officielle.
  • La Loi doit reconnaitre l’éducation comme un vecteur d’importance dans la consolidation de la dualité linguistique au pays.
  • Il faut mettre fin aux imprécisions de la partie VII en imposant notamment au gouvernement l’obligation d’adopter un plan de développement en matière d’employabilité et de développement économique, dans le but de créer plus d’expériences réelles de vie en français pour les apprenants.
  • Il faut ajouter un droit de participation à la mise en œuvre de la loi afin d’assurer une vraie participation communautaire. Dans le règlement prescrivant les modalités des consultations, il est important d’inclure au sein du comité consultatif : les jeunes!

Plusieurs consultations auront lieu partout au pays prochainement. Si vous avez la chance d’y assister et de partager votre opinion, je vous encourage fortement à le faire! Après tout, c’est une occasion presque unique d’influencer le contenu de la prochaine loi sur les langues officielles qui sera en vigueur pour, qui sait, peut-être un autre cinquante ans!

J’espère que comme pour l’équipe du Français pour l’avenir, le retour du soleil vous fait le plus grand bien. Nous continuons de travailler fort et, comme toujours, d’offrir une programmation pensée et construite pour faire vivre aux jeunes des moments wow et des émotions en français! Des pastilles annoncent d’ailleurs nos deux nouveaux programmes, que vous devez absolument découvrir!

 

NOUVEAU!

NOUVEAU!

 

 

 

Amicalement,

Gabrielle

 

 

 

0
ENSEIGNEMENT/APPRENTISSAGE DE LA COMMUNICATION ORA...
Le dilemme entourant les objets de manipulation
 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
mercredi 20 novembre 2019