Blogue

2 minutes reading time (422 words)

La rentrée, quel mot magique!

 

Même après plus de 25 ans, ce seul mot évoque un cortège d‘images et d’effervescence, une ribambelle de visages souriants hâlés, un peu fébriles… Et même en voulant s’y soustraire, les ventes d’effets scolaires dans les circulaires qui nous assaillent dès le début août ont tôt fait de nous rattraper….

Et c’est parti pour un autre 10 mois, comme si notre horloge biologique sonnait à un autre rythme, différente de celle qui débute en janvier, indissociable de chaque nouvelle cohorte à apprivoiser, à  nourrir, à aider, à aimer et à  soutenir dans ses hauts et ses bas…

Pour une orthophoniste en milieu scolaire, la réalité est un peu différente, surtout si elle dessert plusieurs écoles…c’est l’heure de s’approprier de 25 à 75 dossiers, de faire des choix parfois déchirants sur les priorités, autant pour décider des évaluations que pour gérer les choix d’interventions… Comment faire pour ne pas négliger les élèves à risque et choisir des actions ciblées? Vos idées ?

Directe ou indirecte ? Pourquoi ne pas travailler avec l’enseignante dans la classe, en maternelle et première ? S’impliquer dans les projets de conscience phonologique, moteur décrit dans les données probantes actuelles afin de prévenir les troubles d’apprentissage.

Il existe plusieurs programmes : La forêt de l‘alphabet, « Raconte-moi l’alphabet ». Relation phonème-graphème, manipulation des sons dans le plaisir  … beau programme ! Et quels résultats ! Tout à  fait dans l’air et la philosophie de la Réponse À l’Intervention (RAI)… 

Mais pour les plus vieux à l’intermédiaire??  Ma croyance est simple,   trouvons des activités qui illustrent la fameuse zone grise entre l’oral et l’écrit, où le langage dépasse l’oral. Lire devient le reflet de la compréhension, où le traitement de l’information visuelle lue dépasse le simple décodage pour CHERCHER DU SENS : c’est toujours la plus grande difficulté trouvée lors des projets de classe ! 

Expérience de lire pour déplacer une voiture sur un plan, composer un agenda avec un calendrier et une liste d’actions, mettre en ordre un texte narratif de quelques paragraphes, créer un schéma d’organisation avec un texte informatif: activités pour cibler sans donner l’impression de lire!! Dépassons le vocabulaire concret de la LANGUE pour toucher les liens cognitifs DU LANGAGE et les mots abstraits des liens de relation de temps : si, pendant que , quoique…

ET PLUS…

Encore de beaux défis nous attendent, à réaliser ensemble…

Bonne année scolaire ! Au plaisir de vous lire, d’explorer vos questions et vos commentaires, j’attends vos réponses avec impatience !

Sylvie Soucis, MOA    

Orthophoniste consultante en milieu scolaire   

 

 

0
Bonjour du Monde et Bonjour de France : un panier ...
Garçon + lecture = une équation gagnante
 

Commentaires 6

Invité - Francis le lundi 23 septembre 2013 16:47

Bonjour Sylvie,

Je suis enseignant de l'intermédiaire. Tu parles de la zone grise entre oral et écrit. Est-ce que tu pourrais préciser davantage ce concept et aussi donner des exemples d'activités à ce sujet?

Merci,

Francis

Bonjour Sylvie, Je suis enseignant de l'intermédiaire. Tu parles de la zone grise entre oral et écrit. Est-ce que tu pourrais préciser davantage ce concept et aussi donner des exemples d'activités à ce sujet? Merci, Francis
Invité - Sylvie Soucis le mercredi 25 septembre 2013 01:39

Bonsoir Francis

C'est une très bonne question, difficile à résumer , ca me prend environ 2 heures normalement pour y répondre en atelier!! je t'avoue que je cherche une réponse simple depuis 24 heures...!
on doit comprendre que le cerveau -hémisphère gauche- est le responsable du traitement de l'information verbale , comme un ordinateur qui traite des données (des fois vite : windows nouvelle version 7 ...ou lent style windows 97...) donc c'est la même chose

1.données verbales ORALES à l'oral quand on écoute des consignes ou on doit organiser et raconter un récit et
2.données verbales ÉCRITES à l'écrit quand on lit n traite aussi aussi des mots , des phrases , un texte complet donc du langage aussi; donc la lecture est très connectée avec "comment on gère l'information" pour pouvoir la comprendre.
Un bon exemple pour l'intermédiaire est 1. d'essayer de voir avec un texte narratif découpé par paragraphes comment les jeunes vont le remettre en ordre pour que cela fasse du sens comme histoire en ordre.
2.ou n'importe quelle activité de http://www.passe-temps.com pour les 9 ans qui vise à lire pour faire des liens entre des indices contenus dans de petits paragraphes pour réaliser une tâche avec des images. Exemple:
le rallye du village, la caserne de pompiers, la cabane dans l'arbre..

Dernier item; le document volumineux De l'oral à l'écrit, 2ème et 3ème cycle sur le site du MELS du Québec, de Lyne Gingras ,orthophoniste une mine d'or d'informations !

En espérant que cela réponde un peu...
Sylvie Soucis

Bonsoir Francis C'est une très bonne question, difficile à résumer , ca me prend environ 2 heures normalement pour y répondre en atelier!! je t'avoue que je cherche une réponse simple depuis 24 heures...! on doit comprendre que le cerveau -hémisphère gauche- est le responsable du traitement de l'information verbale , comme un ordinateur qui traite des données (des fois vite : windows nouvelle version 7 ...ou lent style windows 97...) donc c'est la même chose 1.données verbales ORALES à l'oral quand on écoute des consignes ou on doit organiser et raconter un récit et 2.données verbales ÉCRITES à l'écrit quand on lit :on traite aussi aussi des mots , des phrases , un texte complet donc du langage aussi; donc la lecture est très connectée avec "comment on gère l'information" pour pouvoir la comprendre. Un bon exemple pour l'intermédiaire est 1. d'essayer de voir avec un texte narratif découpé par paragraphes comment les jeunes vont le remettre en ordre pour que cela fasse du sens comme histoire en ordre. 2.ou n'importe quelle activité de www.passe-temps.com pour les 9 ans qui vise à lire pour faire des liens entre des indices contenus dans de petits paragraphes pour réaliser une tâche avec des images. Exemple: le rallye du village, la caserne de pompiers, la cabane dans l'arbre.. Dernier item; le document volumineux De l'oral à l'écrit, 2ème et 3ème cycle sur le site du MELS du Québec, de Lyne Gingras ,orthophoniste une mine d'or d'informations ! En espérant que cela réponde un peu... Sylvie Soucis
Invité - Francis le jeudi 3 octobre 2013 23:34

Bonjour Sylvie,

Merci de toutes ces excellentes suggestions!

Francis

Bonjour Sylvie, Merci de toutes ces excellentes suggestions! Francis
Invité - claudette le jeudi 10 octobre 2013 14:54

Bonjour Sylvie,

Que pensez-vous de l'emploi de tests de conscience phonologique tel le TOPA (Test of Phonological Awareness) qui sont administrés à nos élèves d'immersion, mais sont en langue anglaise?
Plusieurs chercheurs ont démontré que de tester les habiletés des élèves en anglais est une bonne façon de dépister les élèves à risque en lecture en immersion française. J'aimerais savoir ce que vous en pensez, vous qui êtes sur le terrain et si vous avez des tests à suggérer qui sont en français et qui seraient appropriés pour nos élèves en immersion.

Claudette

Bonjour Sylvie, Que pensez-vous de l'emploi de tests de conscience phonologique tel le TOPA (Test of Phonological Awareness) qui sont administrés à nos élèves d'immersion, mais sont en langue anglaise? Plusieurs chercheurs ont démontré que de tester les habiletés des élèves en anglais est une bonne façon de dépister les élèves à risque en lecture en immersion française. J'aimerais savoir ce que vous en pensez, vous qui êtes sur le terrain et si vous avez des tests à suggérer qui sont en français et qui seraient appropriés pour nos élèves en immersion. Claudette
Invité - Sylvie Soucis le lundi 14 octobre 2013 23:02

C'EST UNE EXCELLENTE QUESTION ! Sans chercher dans les données probantes, je pense que ca donne toujours quelque chose de vérifier la conscience phonologique même en anglais. Ca donne une idée de la mémoire de travail. de l'habileté séquentielle auditive, entre autres.
Je connais peu le TOPA et un peu plus Dibbles et Idapel , du développement phonologique attendu et du CHOIX des STIMULI . Je connais cependant beaucoup mieux les outils et les principes de base de développement des programmes d'intervention précoce en maternelle conjoints entre orthophonistes et pédagogues qui ont fait leurs preuves :
Petit mot, la Forêt de l'alphabet, Raconte moi les sons , Madame Mô etc
ceci est une réponse partielle à votre question.

J'ajouterais des faits plutôt que des tests , car choisir un test est un enjeu important et un gros marché financier , et je ne suis pas au fait de ce qui se passe en Ontario , au Nouveau Brunswick et au Manitoba .
Je note cependant une différence dans la conscience syllabique car les mots en français sont majoritairement composé de 2 syllabes CVCV
bateau, ami, Marie, cadeau, manger école
boat friend Mary gift eat school
et en anglais vous voyez que c'est souvent plutôt de 1 syllabe...
voilà donc un premier élément de réponse ....et d'interrogation...!!

Mon atelier va donc parler de la conscience syllabique et phonémique , du principe alphabétique, de la correspondance graphème phonème et du développement des graphèmes à 2 et 3 lettres ex: ain ou on an etc...
des doubles consonnes CCV / cons +l /comme bleu, blanc
/ cons +r / comme brun ,gris, frisé
Mais nous verrons les 4 éléments jugés incontournables du développement des habiletés méta-phonologiques et les entrées en lecture.
Il y a tellement de variables à considérer qu'il devient difficile de se prononcer sur un test précis, malheureusement.
merci de votre intérêt!

Sylvie Soucis, conférencière de l'atelier sur L'apprentissage de la lecture

C'EST UNE EXCELLENTE QUESTION ! Sans chercher dans les données probantes, je pense que ca donne toujours quelque chose de vérifier la conscience phonologique même en anglais. Ca donne une idée de la mémoire de travail. de l'habileté séquentielle auditive, entre autres. Je connais peu le TOPA et un peu plus Dibbles et Idapel , du développement phonologique attendu et du CHOIX des STIMULI . Je connais cependant beaucoup mieux les outils et les principes de base de développement des programmes d'intervention précoce en maternelle conjoints entre orthophonistes et pédagogues qui ont fait leurs preuves : Petit mot, la Forêt de l'alphabet, Raconte moi les sons , Madame Mô etc ceci est une réponse partielle à votre question. J'ajouterais des faits plutôt que des tests , car choisir un test est un enjeu important et un gros marché financier , et je ne suis pas au fait de ce qui se passe en Ontario , au Nouveau Brunswick et au Manitoba . Je note cependant une différence dans la conscience syllabique car les mots en français sont majoritairement composé de 2 syllabes CVCV bateau, ami, Marie, cadeau, manger école boat friend Mary gift eat school et en anglais vous voyez que c'est souvent plutôt de 1 syllabe... voilà donc un premier élément de réponse ....et d'interrogation...!! Mon atelier va donc parler de la conscience syllabique et phonémique , du principe alphabétique, de la correspondance graphème phonème et du développement des graphèmes à 2 et 3 lettres ex: ain ou on an etc... des doubles consonnes CCV / cons +l /comme bleu, blanc / cons +r / comme brun ,gris, frisé Mais nous verrons les 4 éléments jugés incontournables du développement des habiletés méta-phonologiques et les entrées en lecture. Il y a tellement de variables à considérer qu'il devient difficile de se prononcer sur un test précis, malheureusement. merci de votre intérêt! Sylvie Soucis, conférencière de l'atelier sur L'apprentissage de la lecture
Invité - Sylvie Soucis le lundi 14 octobre 2013 23:10

Il s'est glissé une erreur après Idapel , on aurait dû lire "Le choix du test de dépistage -peu importe la langue - et sa validité doivent se faire en fonction de l'âge de passation , soit maternelle ou 1 ère année ET du développement attendu ...( ) " Merci

Il s'est glissé une erreur après Idapel , on aurait dû lire "Le choix du test de dépistage -peu importe la langue - et sa validité doivent se faire en fonction de l'âge de passation , soit maternelle ou 1 ère année ET du développement attendu ...( ) " Merci
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
lundi 18 novembre 2019