Blogue

2 minutes reading time (499 words)

You’re not learning French, you’re learning IN French!

Dès l’instant où j’ai prononcé ces mots en ouverture du Congrès, nous pouvions ressentir dans la salle de bal du Delta Charlottetown la dimension émotionnelle liée à l’apprentissage de la langue française au Canada. Dans ce monde intangible règnent des cultures qui s’entrechoquent et qui demandent d’être explorées afin de comprendre le sens réel de l’existence d’un système éducatif promouvant l’immersion d’un individu dans un univers francophone aux multiples galaxies.

Apprendre la langue française ne se résume pas à maitriser des tournures de phrase et à compléter une dictée en remplissant des espaces vides. Apprendre la langue française, c’est d’abord et avant tout un cheminement personnel vers la découverte du pourquoi cette langue existe dans le milieu où je vis. Il faut oser chercher à enseigner le contexte historique canadien pour que la personne puisse « valider » la pertinence de s’ouvrir émotionnellement à l’apprentissage de cette langue dans un effort de rapprochement vers l’autre.

« … learning languages is one way to become part of a community,
and helps you to become a more culturally conscious person … »
 

Journal de l’immersion, automne 2009

En cette année du 150e anniversaire de la naissance de notre Confédération canadienne, nous sommes appelés à nous rapprocher des origines de la présence des peuples qui ont façonné l’histoire de ce territoire d’Amérique.

Sous le lustre du patrimoine canadien et de ses langues officielles, la plus belle chose que la langue française peut nous offrir, c’est la richesse de ses accents. Présents partout au Canada, les accents font rayonner notre histoire personnelle et collective. Grâce à cette relation de partage, heureusement, personne ne peut proclamer être la référence ultime pour ce qui est de « parler le bon français ». Peu importe où nous œuvrons comme professionnel de l’immersion française au Canada, nous nous devons de nous laisser bercer au rythme des histoires culturelles de notre pays en ouvrant notre conscience aux sentiments qui animent les expressions et les accents propres à chaque communauté. La langue française est riche de sa diversité culturelle présente dans chaque province et territoire du pays. Il est parfois difficile de trouver le sens de nos actions dans un contexte minoritaire, mais il faut parfois se rappeler qu’il y a une raison pour laquelle vous vous retrouvez dans votre communauté à enseigner les fondements de la langue française. Participant pour la première fois à une activité de l’ACPI, j’ai rapidement constaté que la force de ce réseau se trouve au cœur de ses membres, des professionnels engagés, toujours prêts à trouver des ressources qui leur serviront dans la transmission des valeurs de l’immersion française au travers des racines fleurissantes d’un bilinguisme canadien.

Inévitablement, le Congrès 2017 aura été un beau moment de ressourcement. La grande réunion de famille Bercé par les mots au gré des flots organisée en Acadie a eu comme héritage de nous rappeler l’importance de cette vocation qu’est l’éducation. Les épreuves de la vie nous façonnent comme personne et les remous de notre histoire définissent nos collectivités.

À la prochaine!

0
L’immersion en français au Canada - Guide pratique...
Parcours d’un vieux bonhomme dans le monde de l’im...
 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
mardi 22 janvier 2019