Blogue

2 minutes reading time (411 words)

Curieux un jour ! Curieux toujours !

Comment pouvez-vous créer une salle de classe qui offre des situations d’apprentissage authentiques et signifiantes du point de vue linguistique?

L’apprentissage par l’enquête est une méthode qui permet de développer les six compétences du 21e siècle. Dans ce blogue, je vous présenterai une des compétences, c’est-à-dire la communication qui est très présente lors des enquêtes. Aussi, j’aborderai l’importance du milieu d’apprentissage, des cercles de connaissances et des différentes façons de communiquer lorsque l’enquête sera terminée.

La persévérance, la confiance en soi et l’ouverture d’esprit sont les valeurs véhiculées valorisant la curiosité des élèves. La salle de classe doit refléter cet état d’esprit. Ce lieu doit être souple et convivial, ce qui encouragera la collaboration et l’interaction entre les apprenants. Sur les murs de la salle de classe, vous y observerez des tableaux d’ancrage, des murs de mots, des travaux d'élèves, autrement dit, les murs parlent!  

La capacité de bien communiquer, en tant qu’interlocuteur, mais aussi les aptitudes d’écoute en tant qu’auditeur seront ciblées lors des cercles de connaissances. Si vous venez observer dans ma salle de classe, il est probable qu’un élève s’exprimera à un moment donné en anglais. Ensemble, nous l’aiderons à reformuler ses phrases en français.  N’oublions pas qu’un élève en immersion n’utilise pas la langue de Molière couramment. Cet élève a possiblement des connaissances ou des hypothèses sur le sujet. Toutefois, il n’a pas les mots pour s’exprimer. En aucun temps, cet élève ne devrait être pénalisé. Au contraire, nous devons embrasser ces belles situations authentiques en tant que moments propices pour nos élèves en immersion. L’autre volet de la communication, l’écoute, permet à l’auditeur de prêter attention aux participants et de considérer leurs idées, d’y réagir et de former leurs propres croyances et conclusions. Tout au long du processus d’enquête, les compétences langagières y seront intégrées. À l’aide des travaux en dyades ou/et en équipes, les élèves seront placés dans des situations où ils continueront à perfectionner leur communication orale et écrite en français.

Afin de partager leurs connaissances, les élèves seront invités à utiliser différentes plateformes, telles qu’un blogue, un site web, un diaporama, une affiche, une vidéo, une carte d’interaction, etc. Il ne s’agit ici que de quelques exemples qui permettront aux élèves d’exprimer leurs connaissances et leurs expériences.

N’est-ce pas motivant et engageant d’avoir un public authentique !

N’oubliez jamais que l’éducation est un acte social qui s’appuie sur la conversation, l’interaction entre les apprenants, et le partage des savoirs. Cessons de penser que nous détenons tous les savoirs. Arrêtez de parler et écoutez vos élèves!

0
Connectez-vous au www.bibliothèquedesameriques.com...
Langue, matières et littératie, communiquer pour s...
 

Commentaires 6

Invité - Rachel le samedi 3 février 2018 20:49

Bonjour,

Évidemment, il est primordial en tant qu'enseignant de favoriser l'entraide en milieu de classe. Ainsi, les élèves peuvent aider à formuler en français une phrase produite en anglais par l'un de leurs camarades.
Le fait de favoriser l'interaction et l'entraide, et surtout de respecter que les élèves peuvent recourir à l'anglais ou avoir un période plus silencieuse en début d'immersion, permet de créer un climat de classe de respect et de sécuriser nos élèves. Je crois que c'est la base de tout bon enseignement en immersion.

Bonjour, Évidemment, il est primordial en tant qu'enseignant de favoriser l'entraide en milieu de classe. Ainsi, les élèves peuvent aider à formuler en français une phrase produite en anglais par l'un de leurs camarades. Le fait de favoriser l'interaction et l'entraide, et surtout de respecter que les élèves peuvent recourir à l'anglais ou avoir un période plus silencieuse en début d'immersion, permet de créer un climat de classe de respect et de sécuriser nos élèves. Je crois que c'est la base de tout bon enseignement en immersion.
Invité - Colombe le lundi 5 février 2018 20:26

Bonjour,

j'ai trouvé très intéressant votre article sur l'apprentissage par l'enquête. Ça me semble un bon moyen de piquer la curiosité des élèves et de provoquer chez ceux-ci un désir de discuter, de chercher et de trouver des réponses ensemble. L'important quand on veut amener les élèves à communiquer oralement, c'est souvent d'avoir un élément déclencheur intéressant. C'est beaucoup plus informel et moins stressant que d'imposer un sujet de production orale! Je ne discrédite pas cette approche, mais je constate les biens fondés d'une expérience différente.

Bonjour, j'ai trouvé très intéressant votre article sur l'apprentissage par l'enquête. Ça me semble un bon moyen de piquer la curiosité des élèves et de provoquer chez ceux-ci un désir de discuter, de chercher et de trouver des réponses ensemble. L'important quand on veut amener les élèves à communiquer oralement, c'est souvent d'avoir un élément déclencheur intéressant. C'est beaucoup plus informel et moins stressant que d'imposer un sujet de production orale! Je ne discrédite pas cette approche, mais je constate les biens fondés d'une expérience différente.
Invité - Marina le mardi 6 février 2018 21:57

Bonjour,

Votre article est très intéressant. Le projet en salle de classe est effectivement un bon moyen, selon moi, de favoriser un apprentissage en situation communicative authentique. En ayant une tâche finale à accomplir qui vient conclure le projet, cela peut grandement motiver les élèves dans leur travail. D'ailleurs, inviter les élèves à partager le fruit de leur travail à l'aide de différentes plateformes les pousse à s'investir davantage dans le but d'arriver à un produit «professionnel», puisque plusieurs personnes pourront le voir.

Bonjour, Votre article est très intéressant. Le projet en salle de classe est effectivement un bon moyen, selon moi, de favoriser un apprentissage en situation communicative authentique. En ayant une tâche finale à accomplir qui vient conclure le projet, cela peut grandement motiver les élèves dans leur travail. D'ailleurs, inviter les élèves à partager le fruit de leur travail à l'aide de différentes plateformes les pousse à s'investir davantage dans le but d'arriver à un produit «professionnel», puisque plusieurs personnes pourront le voir.
Invité - Laurye le mercredi 7 février 2018 04:49

Bonjour,
Je ne pourrais être davantage en accord avec votre article. La communication s'avère essentielle à l'apprentissage d'une langue seconde, que ce soit entre les pairs ou avec l'enseignant. Les élèves doivent se pratiquer à l'oral afin de développer les compétences linguistiques ainsi que la confiance requises pour parler dans une autre langue. Aussi, tel que vous le dites dans votre article, un bon enseignant ne peut s'attendre à ce que ses élèves soient bilingues dès le début. Il faut donc les laisser se tromper et même les laisser utiliser leur langue maternelle afin de les guider vers la réussite. Je crois que c'est ainsi que l'on apprend une langue.

Bonjour, Je ne pourrais être davantage en accord avec votre article. La communication s'avère essentielle à l'apprentissage d'une langue seconde, que ce soit entre les pairs ou avec l'enseignant. Les élèves doivent se pratiquer à l'oral afin de développer les compétences linguistiques ainsi que la confiance requises pour parler dans une autre langue. Aussi, tel que vous le dites dans votre article, un bon enseignant ne peut s'attendre à ce que ses élèves soient bilingues dès le début. Il faut donc les laisser se tromper et même les laisser utiliser leur langue maternelle afin de les guider vers la réussite. Je crois que c'est ainsi que l'on apprend une langue.
Invité - Cynthia le mercredi 7 février 2018 16:02

Bonjour,

2 points m’ont particulièrement plu et attiré dans votre billet. Premièrement, lorsque vous parlez de situations de communications authentiques, vous faites référence à la langue maternelle de l’élève. Vous y mentionnez que l’élève est plein de connaissances et d’opinions sur un sujet donné, mais qu’il est possible qu’il ne possède pas les connaissances linguistiques pour les exprimer. Vous dites alors que cet élève ne devrait en aucun cas être pénalisé par l’utilisation de sa langue maternelle pour exprimer une idée et participer en classe. Que c’est plutôt l’occasion pour la classe de collaborer et trouver une solution à ce blocage linguistique ensemble. Je crois que l’un des buts premiers de l’immersion est de rendre l’élève fier de son bilinguisme, ceci est donc, selon moi, la meilleure façon de le démontrer. Par la suite, vous parlez aussi de l’enseignement comme étant interactif, un échange constant de savoirs, autant de l’enseignant vers l’élève que dans le sens inverse. Je suis très en accord avec cette partie. Pour créer un environnement de classe respectueux, motivant et ouvert, je crois qu’il est important que l’élève sente qu’il peut lui aussi apporter un peu du sien au groupe.

Cynthia,

Bonjour, 2 points m’ont particulièrement plu et attiré dans votre billet. Premièrement, lorsque vous parlez de situations de communications authentiques, vous faites référence à la langue maternelle de l’élève. Vous y mentionnez que l’élève est plein de connaissances et d’opinions sur un sujet donné, mais qu’il est possible qu’il ne possède pas les connaissances linguistiques pour les exprimer. Vous dites alors que cet élève ne devrait en aucun cas être pénalisé par l’utilisation de sa langue maternelle pour exprimer une idée et participer en classe. Que c’est plutôt l’occasion pour la classe de collaborer et trouver une solution à ce blocage linguistique ensemble. Je crois que l’un des buts premiers de l’immersion est de rendre l’élève fier de son bilinguisme, ceci est donc, selon moi, la meilleure façon de le démontrer. Par la suite, vous parlez aussi de l’enseignement comme étant interactif, un échange constant de savoirs, autant de l’enseignant vers l’élève que dans le sens inverse. Je suis très en accord avec cette partie. Pour créer un environnement de classe respectueux, motivant et ouvert, je crois qu’il est important que l’élève sente qu’il peut lui aussi apporter un peu du sien au groupe. Cynthia,
Invité - imed le mercredi 7 février 2018 22:42

La communication fait partie des fondements principaux qui constituent un ensemble intégré de l’apprentissage. Par conséquent, cette méthode exige un effort supplémentaire de la part de l’enseignant, il doit entre autres encadrer, canaliser, gérer tous les échanges qui se font au sein de la classe.

La communication fait partie des fondements principaux qui constituent un ensemble intégré de l’apprentissage. Par conséquent, cette méthode exige un effort supplémentaire de la part de l’enseignant, il doit entre autres encadrer, canaliser, gérer tous les échanges qui se font au sein de la classe.
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
lundi 28 mai 2018